Un impact positif sur la vie des gens

Nous investissons dans les idées novatrices, afin de prévenir le cancer, de faciliter la vie des personnes atteintes de cancer et de leur offrir la possibilité de profiter pleinement de la vie.

Recherche sur le cancer

Par notre approche audacieuse de financer des projets de recherche novateurs, de calibre mondial, nous améliorons des vies aujourd’hui tout en transformant l’avenir du cancer à jamais. En 2021-2022, nous avons renforcé notre impact en mettant en œuvre de nouveaux moyens de mobiliser les personnes atteintes de cancer et leurs proches aidants à l’égard de la recherche.

Nous avons subventionné 190 chercheurs principaux de talent. Au cours des 5 dernières années, la SCC a injecté 27,5 millions de dollars dans le Groupe canadien des essais sur le cancer.

En 2020, la SCC a octroyé plus de 7 M$ en subventions dans les seules villes de Montréal, Québec et Sherbrooke.

2 personnes sur 5 recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

64%

des personnes atteintes de cancer survivront au moins cinq ans à la suite d’un diagnostic reçu entre 2015 et 2017 comparativement à 25 % dans les années 1940.

44,3 M$

ont été investis par la SCC dans la recherche de grande portée.

Témoignage

Il y a vingt ans, un diagnostic de leucémie était pratiquement synonyme d’une mort certaine. Sans toutes les personnes qui donnent de l’argent pour la recherche, qui donnent bénévolement du temps ou qui donnent du sang ou de la moelle osseuse, je ne serais pas en vie aujourd’hui. Merci de m’avoir permis de me marier, de voir mes enfants grandir et, j’espère, de devenir un jour grand-mère. Je vous serai à jamais redevable.

Michelle Burleigh,
survivante profitant pleinement de la vie

Aide financière au transport

Depuis plus de 15 ans, nous offrons aux personnes à faible revenu atteintes de cancer une aide financière pour alléger les coûts additionnels de déplacement vers les centres de traitement. Grâce aux allocations que nous pouvons leur offrir, elles n’ont plus à se préoccuper de ces frais et peuvent se concentrer sur leur guérison

Certaines personnes ont même envisagé l’arrêt de leur traitement en raison du fardeau financier lié à leurs déplacements.

10 000

personnes âgées de 60 ans et plus de partout au Québec
 ont bénéficié de notre programme

Témoignage

J’avais 15 ans quand ma mère a reçu son diagnostic de cancer. J’ai donc dû devenir autonome et mature plus vite que les autres gars de mon âge. Sur le plan financier, nous avons aussi dû, ma sœur et moi, mettre l’épaule à la roue. Heureusement, nous avons reçu de l’aide de la Société canadienne du cancer pour nous permettre de payer les frais de stationnement de l’hôpital.

Vincent Bonnallie-Brodeur,
proche aidant

Ligne d’aide et d’information

Notre ligne d’aide et d’information sur le cancer est un service essentiel. Elle nous permet de briser l’isolement et d’offrir une oreille attentive et de l’information personnalisée aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches. 

Au Québec seulement, nous recevons près de 200 appels par semaine.

10 000

demandes de personnes touchées
par le cancer au Québec et leurs
proches ont été reçues par la
ligne d’aide et d’information.

Témoignage

Je recevais des traitements chaque jour. Je souffrais énormément. Je sentais un profond désespoir m’envahir, mais je n’en ai rien dit à personne. Et un jour, j’ai appelé la Ligne d’aide et d’information sur le cancer. J’ai enfin pu partager mon sombre secret. Le secret étant que je ne souhaitais plus vivre. Ils m’ont réellement écouté, et m’ont donné la force de continuer. Si je ne les avais pas appelés, je ne serais peut-être plus là aujourd’hui.

Sharon Sanhawalia,
survivante cu cancer

Un témoignage d’espoir de Sylvain Poissant

Lire la vidéo
Âgé d’à peine 27 ans, Sylvain a reçu un diagnostic de mélanome au stade avancé. Pendant deux ans, il a suivi des traitements intensifs et a notamment participé à un essai clinique qui a contribué à lui sauver la vie. Il a dû quitter son milieu familial et son pays pour recevoir des traitements. Heureusement, sa famille a pu l’accompagner et demeurer dans une maison d’hébergement près de son centre de traitement. Sylvain a pu profiter de leur soutien et de leur réconfort.

« C’est pour offrir cette même tranquillité que j’ai fait un don important à la Maison Jacques-Cantin de la Société canadienne du cancer. »

Depuis maintenant 14 ans, Sylvain Poissant s’implique auprès de la Société canadienne du cancer et participe
fièrement à ses efforts de prévention et de soutien.

Maison Jacques-Cantin

La Maison Jacques-Cantin est un milieu de vie qui offre tout le confort nécessaire et la chaleur d’un foyer à des gens de partout au Québec devant se rendre à Montréal afin de recevoir leur traitement. La maison d’hébergement leur permet de faire des rencontres et d’échanger avec des gens qui, comme eux, sont atteints de cancer. Une équipe attentionnée s’assure de leur bien-être au quotidien et fait preuve d’une grande écoute et de beaucoup de compassion

À ce jour, plus de 6 695 personnes qui ont dû quitter leur domicile pour recevoir des traitements à Montréal ont profité de la Maison Jacques-Cantin.

650

personnes ont été accueillies cette
année par le personnel de la Maison Jacques-Cantin.

Pierre-Dessureault-sized

Témoignage

Mon épouse et moi avons eu recours plusieurs fois aux services de la Maison Jacques-Cantin. Je m’y suis toujours senti comme chez moi. Les employés sont très souriants, chaleureux et serviables. Qu’il s’agisse du personnel d’accueil, celui de l’entretien ménager ou des préposés, des cuisiniers et des bénévoles, ce sont vraiment des perles rares.Les chambres, qui sont quant à elles très bien entretenues et propres, sont d’autant plus invitantes depuis les rénovations. Je suis réellement reconnaissant, car sans la Maison Jacques-Cantin, beaucoup d’entre nous n’auraient pas les moyens de se faire soigner.

Pierre Dessureault,
survivant d’un cancer de la prostate